Livraison Standard Offerte à partir de €49,00 d'achat

L'origine et l'histoire de la licorne

Publié par Baba le panda le

L'origine et l'histoire de la licorne

La Licorne, une créature légendaire

La licorne aussi appelĂ©e unicorne, est une crĂ©ature lĂ©gendaire que l’on retrouve dans de nombreux rĂ©cits. Au travers des siĂšcles, son image Ă  mi-chemin entre le rhinocĂ©ros et l’antilope a Ă©voluĂ©, pour se transformer petit Ă  petit en un majestueux cheval blanc avec pour particularitĂ©, une corne unique au milieu du front.

Mais quelle est la véritable origine de cette créature magique ?

Étymologie du mot licorne

Le nom « licorne » provient de l’italien l’alicorno mais a en rĂ©alitĂ© une origine plus lointaine. Selon l’acadĂ©mie française, elle remonte au latin chrĂ©tien unicornis. Une thĂ©orie ancienne voudrait que le latin unicornis ait pu donner le mot français « licorne » aprĂšs suppression du « u » et transformation du « n » en « l ».
Cet animal mystique, autrefois dĂ©crit comme un animal fĂ©roce, Ă  la fois symbole de puretĂ© et de grĂące, a su, au fils du temps, s’imposer en lĂ©gende.

Les origines de la licorne 

Origine et histoire de la licorne

 

C’est la civilisation de l’Indus qui est la premiĂšre Ă  avoir parler d’animaux unicornes. Le rĂ©cit Sanskrit ou encore d’Ekashringa pourraient avoir jouĂ© un rĂŽle dans leur diffusion vers le Proche-Orient. On raconte aussi que des voyageurs ayant traversĂ©s la Perse et l’Inde auraient fait connaitre la licorne Ă  l’époque de l’AntiquitĂ© Grecque. Ils la dĂ©crivent alors comme « monocĂ©ros » attirĂ© par l’odeur de la virginitĂ©. Le rĂ©cit de chasse qui raconte qu’une jeune fille vierge aide les chasseurs Ă  la capturer, se diffuse rapidement dans tout l'Occident chrĂ©tien ainsi que dans une partie du monde musulman.

La star du Moyen-Age

Mais c’est au Moyen-Âge qu’elle prend la forme qu’on lui connaĂźt aujourd’hui avec sa longue corne pointue. Elle apparaĂźt dans de nombreux Ă©crits, mais aussi dans des Ɠuvres artistiques, comme la cĂ©lĂšbre tapisserie de «La Dame Ă  La Licorne» exposĂ©e au musĂ©e de Cluny. A cette mĂȘme pĂ©riode, en occident, la licorne Ă  mi-chemin entre un cheval et une chĂšvre commence Ă  ĂȘtre reprĂ©sentĂ©e avec une barbichette, des sabots fendus, un corps Ă©quin, une magnifique criniĂšre et une longue corne spiralĂ©e au milieu du front qui en deviennent ses principales caractĂ©ristiques. La licorne devient alors l’animal imaginaire le plus important de l’époque. Certains n’hĂ©siteront pas Ă  commercialiser sa « corne » ou encore Ă  la citer dans certaines traductions comme celle de la Bible. Son omniprĂ©sence pousse les moins scrupuleux Ă  proposer des objets dits « authentiques » cornes de licorne, qui sont en fait de simples dents de narval. Plus tard, cette imposture vaudra Ă  ce mammifĂšre marin arctique le surnom de « licorne des mers », qu’il gardera longtemps. En Asie en revanche, c’est L’Elasmotherium, un grand rhinocĂ©rotidĂ© Ă©teint, qui est surnommĂ© la « licorne gĂ©ante ».

Des pouvoirs magiques associés à la corne de licorne

Vous l’aurez compris, la licorne fait beaucoup parler d’elle du Moyen-Ăąge Ă  la renaissance. À l’époque, sa corne se voit associer Ă  des pouvoirs magiques et des capacitĂ©s de guĂ©rison. Cela en fera l'un des remĂšdes les plus cher et rĂ©putĂ© de la renaissance. On lui prĂȘte notamment de grande vertu de purification de poison. Cet animal mythique connait son apogĂ©e au XVIe siĂšcle pour perdre tout intĂ©rĂȘt au siĂšcle suivant, quand la dĂ©couverte du narval se fait connaitre. L’animal disparaĂźt progressivement des ouvrages mais, artistes en tout genre continueront de se l’approprier au fils du temps.

Des poĂštes ont Ă©crit sur les licornes

Le cotĂ© mystique et Ă©sotĂ©rique de la licorne fascine depuis des siĂšcles. Certaines thĂ©ories, plus ou moins sĂ©rieuses, attirent l’attention de poĂštes amĂ©ricains comme Odell Shepard qui, dans son ouvrage The Lore of the Unicorn paru en 1930, et avec beaucoup d’humour, Ă©voque l’idĂ©e que la licorne puisse provenir de l’Atlantide ou des montagnes de la Lune.

La dame Ă  la licorne Cluny

La dame a la Licorne – musĂ©e de Cluny

Symbolisme de cette créature magique

Des symboles de puissance et de fertilité

Avec sa corne dressĂ©e vers le ciel, la licorne Ă©voque la puissance et la fertilitĂ©. Son symbolisme sexuel est perceptible puisque, bien que l’animal n’ait pas de sexe clairement dĂ©fini, sa corne phallique ramĂšne au mĂąle quand sa virginitĂ© Ă©voque en revanche, la femme. Sa corne (ou verge frontale psychique) renvoie Ă  la fĂ©conditĂ© spirituelle, Ă  la fois signe de virilitĂ© et de puissance. Certaines statues de femmes nues accompagnĂ©es d’une licorne l’associent mĂȘme Ă  la luxure.

Symbole de victoire et de réussite économique

On retrouve la licorne dans tous les domaines, et, aussi surprenant que cela puisse paraĂźtre, depuis quelques annĂ©es, elle est aussi un terme Ă©conomique trĂšs rĂ©pandu pour parler de succĂšs innovant, pour les start-ups notamment. Bien sĂ»r, certaines conditions sont Ă  remplir pour pouvoir bĂ©nĂ©ficier de cette appellation (principalement des startup de la Silicon Valley et valorisĂ©e Ă  plus d'un milliard de dollars), mais aujourd’hui le concept est largement utilisĂ© par les Ă©conomistes du monde entier. MystĂ©rieuse et fascinante, la licorne inspire victoire et rĂ©ussite.

Des connotation spirituelle et religieuse

Enfin, la licorne a aussi une connotation spirituelle et religieuse, puisque sa corne symbolise une flĂšche spirituelle, l’épĂ©e de dieu. Elle est symbole de fĂ©conditĂ© psychique et physique. Elle devient une extension du Christ qui opĂšre des miracles et se sacrifie pour les hommes.

EmblÚme et symbole de la communauté LGBT (Lesbienne-Gay-Bisexuel-Transgenre)

Licorne gay pride commnauté LGBT Gay
Qui ne connait pas la corne arc-en-ciel et torsadĂ©e ? Depuis quelques annĂ©es les licornes foisonnent sur internet. Symbole mystique et magique, la licorne est aujourd’hui associĂ©e au mouvement des Lesbiennes-Gays-Bisexuels-Transgenres. Les tons multicolores associĂ©s Ă  la licorne rappellent le drapeau LGTB, qui s’est lui-mĂȘme imposĂ© dans les annĂ©es 1970. Ces couleurs sont aujourd’hui la reprĂ©sentation d’une communautĂ© toute entiĂšre. C’est cette symbolique qui a d’ailleurs poussĂ© les adhĂ©rents de LICoRNE, l’association LGBT de l'universitĂ© Lille 1, Ă  choisir ce nom lors de sa crĂ©ation dĂ©but 2016. La fascination commune pour cette animal majestueux, dotĂ© de vertus thĂ©rapeutiques et mĂ©dicinale rend logique l’idĂ©e qu’une communautĂ© puisse y voir et y trouver un symbole. Michel Pastoureau disait dans un article du 20 minutes que la licorne «endosse plusieurs symboles liĂ©s Ă  la puretĂ©, la naĂŻvetĂ©, tout ce qui disparaĂźt, s’évanouit quand on le cherche sans en ĂȘtre digne».
La licorne reprĂ©sente aussi un code d’entrĂ©e Ă  une communautĂ©. C’est drĂŽle et mignon ce qui permet une communication facile et originale. Comme nous l’avons vu plus haut, la licorne Ă©tant asexuĂ©e, chacun peut s’y retrouver. Beaucoup de minoritĂ©s s’y retrouvent tout particuliĂšrement et n’hĂ©site pas Ă  l’utiliser pour faire passer un message puissant.
La licorne n’est et ne sera jamais rĂ©servĂ© qu’a la communautĂ© LGTB, mais se fond parfaitement dans leur monde.

Dans la culture populaire

Aujourd’hui encore, la licorne reste une source d’inspiration pour beaucoup d’artistes, que ce soit dans le milieu littĂ©raire ou cinĂ©matographique. Dans La DerniĂšre Licorne (The Last Unicorn), par exemple, un roman fantaisie de l'AmĂ©ricain Peter S. Beagle publiĂ© en anglais en 1968, une licorne vivant paisiblement dans la forĂȘt entend deux chasseurs dire qu'elle serait la derniĂšre. Elle part alors Ă  la recherche de ses semblables, affronte une sorciĂšre, est mĂ©tamorphosĂ©e en humaine, et retrouve sa vĂ©ritable apparence au terme d'un combat contre un taureau de feu. Elle libĂšre les licornes retrouvĂ©es avant de regagner la forĂȘt.

La licorne dans les jeux vidéos et les animés 


Les plus anciens se souviendront de She-Ra, la princesse du pouvoir avec Eclair, le cheval d’Adora qui se transforme en Fougor. Dans My Little Pony, les licornes sont l'une des trois races principales peuplant le monde d'Equestria, avec les poneys et les pĂ©gases. Dans l'univers de PokĂ©mon, Galopa est proche d'une licorne de feu.

On retrouve la licorne dans les jeux de rĂŽle Ă©galement comme Donjons et Dragons par exemple. Internet n’est pas en reste avec des parodies comme la licorne rose invisible.

She-Ra et Fougor
She-Ra et Fougor


Conclusion

De nos jours, la licorne reste considĂ©rĂ©e un animal aux pouvoirs magiques qui fait rĂȘver les grands et les petits. C'est pourquoi on la retrouve sur des pyjamas, des vĂȘtements, des accessoires, et qu'elle envahie rĂ©guliĂšrement nos rĂ©seaux sociaux. L’image fĂ©roce qu’elle pouvait avoir par le passĂ© est bien loin de l’image qu'elle renvoie aujourd’hui, une image de gaietĂ©, de lĂ©gĂšretĂ© et de fĂ©erie.


Vous l’aurez compris, le besoin collectif d’échapper au train-train quotidien, l’envie continue de rĂȘver et de fuir la rĂ©alitĂ© mĂȘme pour quelques instants a facilitĂ© la licorne Ă  prendre sa place dans notre sociĂ©tĂ©. Elle aide les grands Ă  retrouver leurs Ă©motions d’enfants, et elle aide les plus petits Ă  grandir moins vite.



← Article prĂ©cĂ©dent


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent ĂȘtre approuvĂ©s avant leur publication.